Pour l’avenir de la formation initiale

La composition, les tâches et les compétences de cette commission sont définies dans les ordonnances sur la formation professionnelle initiale. La commission suisse pour le développement et la qualité de la branche électrique est responsable du développement et de la qualité des formations initiales.

Pour celles d’électricien/ne de montage CFC, d’installateur/trice-électricien/ne CFC et de télématicien/ne CFC, la commission est composée de représentants/tes d'EIT.swiss, de l’Association suisse des instructeurs électriciens (ASIE), de l’Association suisse des enseignants spécialisés en génie mécanique, génie électrique et informatique (SMEIV) et d’au moins un/e représentant/e de la Confédération et des cantons. Pour la formation initiale de planificateur/trice-électricien/ne CFC, la commission est complétée par un/e représentant/e de l’Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils (usic) et de l’Association des Bureaux Techniques d’Ingénieurs en Électricité (ABTIE).

Ses tâches comprennent notamment le contrôle des ordonnances sur la formation et des plans de formation par rapport aux évolutions économiques, technologiques, écologiques et didactiques. Si les évolutions constatées nécessitent une adaptation des ordonnances sur la formation ou des plans de formation,EIT.swiss charge le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) de demander des modifications ou des adaptations. Par ailleurs, elle prend position sur les instruments utilisés pour la validation des prestations de formation et pour encourager la qualité de la formation professionnelle initiale.