Vademecum: Uniquement de la fourniture ou du montage ?

Lorsque des prestations ne comprennent que de la fourniture ou que du montage, les logiciels de calculation CAN vous permettent de saisir aisément ces adaptations.

Dans tout projet, lorsque vous réalisez une offre ou une facture, vous pouvez être confronté à une ou plusieurs prestations partielles. Un exemple : un de vos clients transforme le galetas de sa villa en y créant deux chambres et vous demande de lui établir une offre pour les travaux d’installations électriques. Il vous fait part de deux exigences à prendre en compte :

  • Lorsqu’il a acheté cette villa il y a quelques années, il avait acheté des interrupteurs et prises de réserve car il craignait que le modèle installé ne soit plus disponible dans le futur. Ce modèle existant encore et ayant plus de réserve que nécessaire, il décide alors de fournir trois prises T13 simples pour les nouveaux travaux et demande à recevoir une offre ne comprenant que la partie installation de ces trois prises.
  • Il vous demande de lui fournir deux prises 1RJ45 ENC afin qu’il puisse compléter son stock de pièces de réserve.

Comme vous le savez, les articles de prestation CAN sont prêts à l’exploitation, conformes aux règles techniques et sans autre remarque, ils comprennent la fourniture, le montage et les raccordements. Grâce à votre logiciel de calculation, il est très simple de saisir votre offre en tenant compte des exigences de votre client. Il vous suffit alors de déterminer les articles standards nécessaires et, selon les besoins, demander au programme d’offrir certains de ces articles uniquement avec la part de prestation effective à réaliser. Afin de protéger l’installateur et d’éviter ainsi tout malentendu avec son client concernant l’article standard converti en article de prestation partielle, le numéro CAN sera converti en un autre numéro et le texte sera complété par un texte informatif quant à la limite de la prestation.

Procédure pour la 1e exigence

Grâce à la conversion effectuée par le logiciel, la différence entre la prestation standard et la prestation limitée aux prestations de montage sans fourniture de l’appareil principal sera la suivante :

Prestation standard avec numéro CAN original. Prestation standard avec numéro CAN original.
Prestation standard convertie en prestation de montage sans fourniture. Le numéro CAN a été converti, le numéro initial est inséré dans le texte et le texte est complété d’une information quant à la limite de la prestation. Prestation standard convertie en prestation de montage sans fourniture. Le numéro CAN a été converti, le numéro initial est inséré dans le texte et le texte est complété d’une information quant à la limite de la prestation.

Procédure pour la 2e exigence

Ici nous aurons la différence entre la prestation standard et la prestation limitée à de la fourniture seule :

Prestation standard avec numéro CAN original. Prestation standard avec numéro CAN original.
Prestation convertie en prestation de fourniture seule. Le numéro CAN a été converti, le numéro CAN initial est inséré dans le texte et le texte est complété d’une information quant à la limite de la prestation. Prestation convertie en prestation de fourniture seule. Le numéro CAN a été converti, le numéro CAN initial est inséré dans le texte et le texte est complété d’une information quant à la limite de la prestation.
Dans le CAN, un numéro correspond à une prestation déterminée. Par conséquent, la modification d’une prestation nécessite un changement de numéro. Lors de la conversion d’un article standard en article à prestation partielle, le changement de numéro CAN ainsi que le rajout du texte informatif en début du texte standard de l’article se fait automatiquement par le logiciel. Ce changement n’est pas qu’un simple rajout de texte mais une sécurisation du descriptif de la prestation offerte en délimitant clairement la prestation concernée. Si votre programme vous permet d’exporter des textes manipulés ou de les transférer vers un logiciel permettant leur manipulation, celui qui les aura manipulés prendra de grands risques quant à l’interprétation de ceux-ci par le client. Il est fortement risqué d’ajouter soi-même des remarques limitant l’exécution ou encore d’appliquer un code d’installation inexistant dans le système CAN. Si votre logiciel n’adapte pas les numéros CAN ainsi que les textes comme décrits précédemment, l’USIE vous demande de bien vouloir prendre contact avec votre fournisseur logiciel.